STADE GUEMENOIS : site officiel du club de foot de Guémené sur Scorff - footeo

Rafale jaune au Stade Antoine Maurice

18 septembre 2010 - 12:10

Pour le 3ième tour de la Coupe de France, les verts et blancs affrontaient, à domicile, les canaris du Stade Pontivyens évoluant 4 divisions au dessus.

Dur Samedi pour le Stade Guémenois qui, arrivé au 3ème tour de la Coupe de France, se voyait contraint d'affronter une équipe de division supérieure.

Le tirage a désigné le Stade pontivyen, évoluant en DSE, soit une différence de 4 niveaux avec la D1.

Il était donc impératif, pour espérer un résultat, d'aligner une défense solide. En disposant Mickaël LE CUNFF et Kévin FOUILLET sur les ailes ainsi que Ludovic BOUGUENNEC et Maxime LE FUR (Capt.) pour tenir l'axe central, c'était chose faite.

Malgré "une pelouse à la limite du praticable" (dixit Ouest France), ce ne fut ni l'écart de division ni le terrain qui furent le plus handicapant pour les guémenois mais bien l'arbitrage tout acquis à la cause pontivyenne.

En effet, il n' aura pas fallu attendre plus de 5min pour voir le premier carton jaune sorti. Pas de sommation, pas de premier avertissement, juste une application obtue du règlement qui aurait pu se concevoir si elle n'avait pas été tournée unilatéralement contre les verts.

Résultat 1 - 0 pour le Stade Pontivyens à la mi-temps, 5 cartons jaunes pour les guémenois et un public largement outragé par l'arbitrage.

La pause n'aura pas modifié grand chose dans la configuration de la rencontre.

Le Stade Guémenois, bien que défavorisé, restera volontaire et accrocheur jusqu'à la fin de la rencontre, à l'image de son gardien Jimmy LE BIGAUT, auteur de superbes parades. Ce dernier, avec l'aide de sa défense, maintiendra le score jusqu'à la 71ième minute.

La DSE pontivyenne, déstabilisante dans son jeu rapide et ses centres en retrait, ne brillera pas de la réussite que l'on pourrait attendre avec un tel niveau d'écart. Elle trouvera tout de même une nouvelle fois le chemin des filets pour mener 2 à 0.

C'est en fin de rencontre que les choses s'accelèrent avec un penalty accordé aux pontivyens sur une faute on ne peut plus discutable (3 - 0) suivi d'un but de Yann LE BARTZ refusé aux guémenois pour un hors jeu loin d'être une évidence.

Un score final de 3 à 0 donc, en faveur des visiteurs.

Loin de remettre en cause la victoire logique du Stade Pontivyen, cette défaite - et les 8 cartons jaunes donnés, parfois gratuitement, aux guémenois - laisse un goût amer d'injustice tant l'inégalité dans les décisions d'arbitrage était flagrante.

Commentaires

Staff
Lion
Lion 22 septembre 2010 20:34
Supporter

Alors puraise c'est la contraction de purée et punaise...Tout ça pour rester poli! Merci pour le compliment Mouss, j'apprécie!!Mais l'inspiration viens surtout de vous et de vos ressentis d'après match (et des super corrections orthographique de Vivi!!)!!!J'invente rien... Pour ce qui est de la crêpe, bah doit y en rester un bout près du banc de la bibliothèque Xav si tu veux...;)

xavier le gal 22 septembre 2010 10:46

en fait je voulais surtout savoir si ta crêpe était bonne?

Staff
fabien aureart
fabien aureart 22 septembre 2010 07:19

que veut dire puraise le lion? si tu continues à faire des articles d'aussi bonne qualité tu vas te faire embaucher par le pontivy journal!!! merci pour ce dinamisme!!

Staff
Lion
Lion 21 septembre 2010 22:13
Supporter

Puraise!!Jamais content celui-ci!!;)

xavier le gal 21 septembre 2010 21:58

super article, dommage qu'il manque la suite...